Mesure de taille de nanoparticules par la Diffusion Dynamique de la Lumière

La diffusion dynamique de la lumière (aussi appelée DLS) utilise le mouvement Brownien des nanoparticules (NPs) dans un solvant, dans le but de mesurer une distribution de tailles. On envoie donc un laser sur les particules présentes dans le solvant et on observe la lumière diffusée à un angle donné, permettant ainsi de définir la distribution de taille des nanoparticules étudiées.

schema dynamic light scattering system - VASCO FLEX

schema Brownian motion - dls

Après détection de la lumière diffusée, on applique un corrélateur en temps réel à ce signal afin de construire un corrélogramme. C’est à partir de la courbe obtenue que l’on peut déterminer la distribution des tailles de nanoparticules présentes dans l’échantillon.

Correlogram - size distribution

Trois algorithmes mathématiques sont ensuite utilisés pour obtenir la distribution en tailles. Le premier Cumulants assume qu’il n’y a qu’une seule population principale dans l’échantillon dont les tailles respectent une distribution gaussienne. Le second Padé Laplace assume lui qu’il y a un nombre discret de tailles différents dans l’échantillon. Le dernier algorithme est donc SBL (Sparse Bayesian Learning), il recherche une distribution multimodale et multi-disperse des tailles de nanoparticules.

DLS _ three Correlograms - size measurement